Responsive design

Le responsive design: un essentiel pour votre référencement

Notre interaction grandissante sur le web avec des appareils mobiles est en voie de rendre le responsive design (ou bien l’adaptabilité des sites web) une norme indispensable pour le référencement des sites web.

Avant de se lancer dans l’analyse de l’impact du responsive design, effectuons un bref survol de ce concept, pour ceux et celles qui seraient moins familiers avec ce dernier.

Le responsive design, c’est quoi?

Le responsive design, c’est la fonctionnalité d’un site à offrir une expérience de navigation et de lecture optimale pour toutes plateformes et de s’adapter automatiquement aux différentes résolutions d’écran des appareils, que ce soit un moniteur d’ordinateur, un téléphone intelligent, une tablette ou bien une télévision intelligente.

Différentes techniques et technologies sont utilisées dans la mise en place du responsive design et de son ergonomie, adaptée aux appareils tactiles. Le responsive design permet également d’éviter la duplication de contenu et d’URL en n’utilisant qu’un seul site, au lieu d’avoir un site dit «standard» et un site «mobile».

Le responsive design: un critère de classement dans les moteurs de recherche

Chef de file dans les moteurs de recherche, Google pénalisera, à partir d’avril 2015, les sites web qui ne sont pas adaptatifs (c’est-à-dire ceux qui n’offrent pas un responsive design) en favorisant ceux qui le sont.

Un nouveau label, dénommé mobile-friendly, sera ainsi mis en place par la multinationale américaine dans ses résultats de recherche et deviendra un critère de classement supplémentaire.

En détail, ce nouveau label consistera à avoir:

  • Une taille de texte minimal qui n’oblige pas l’utilisateur à zoomer
  • Un site web s’adaptant automatiquement selon les résolutions d’écran sans barre de défilement horizontale
  • Des liens d’action clairement identifiables et suffisamment espacés entre eux pour éviter les fausses manipulations chez les utilisateurs
  • L’utilisation de technologies qui ne sont pas adaptées au format mobile (par exemple, l’utilisation du logiciel Flash)

Par ailleurs, Google met à la disposition des programmeurs web un guide pour optimiser les sites mobiles ainsi qu’un outil en ligne pour tester la compatibilité mobile, le tout via la plateforme Google Developers.

Il y a peu de temps, quelques recommandations étaient présentes dans les tests de Google PageSpeed Insights afin d’optimiser la version mobile des sites web. Cependant, une documentation plus complète est désormais disponible et mise à disposition de tous.

Une tendance qui ne se limite pas uniquement à Google

De son côté, le moteur de recherche Bing a également entrepris de valoriser les sites web adaptatifs en les favorisant dans les résultats de recherche, exécutés à partir de mobile.

L’identification et le classement des pages mobile friendly s’effectuent selon certains critères:

  • La compatibilité du contenu
  • La lisibilité du contenu
  • Des URL raccourcis et adaptés à la navigation sur des appareils mobiles
  • Certaines fonctionnalités non adaptées aux sites web mobiles (par exemple, l’utilisation du code d’erreur 404 sur mobile et, encore une fois, l’utilisation du logiciel Flash)

Les autres moteurs de recherche devraient également suivre cette tendance et développer leur propre méthode de classement mobile friendly.

En conclusion

Globalement, on ne peut que se réjouir du côté positif que ses prises de position vont apporter à l’expérience utilisateur et à la navigation en générale sur nos appareils mobiles. Il est vrai que mettre en place un site web adaptatif sur un site existant non adapté peut se révéler un défi de taille. Cependant, avec les avancées de Google et de Bing, il est maintenant plus qu’essentiel d’emboîter le pas avec le responsive design (si cela n’est pas déjà fait!), sous peine de se voir prochainement pénaliser dans les résultats de recherche.

2068
0

À propos de l’auteur

Randy Delpierre

Randy Delpierre

Concepteur multimédia et intégrateur web

Suivez-moi sur

Passionné de design et de nouvelles technologies, Randy Delpierre a poursuivi des études en communication et en publicité en France avant de se spécialiser dans le design web. Depuis 2013, Randy met son expertise et sa créativité au profit d’ACCEO, en occupant le double rôle de concepteur multimédia et intégrateur web.

Ses compétences en ergonomie, en référencement (SEO) et communication combinées à ses expériences au sein de différentes agences web et d’un important annonceur français, lui permettent d’avoir une vision marketing web globale et d’accompagner ACCEO dans sa constante recherche d’innovation. En plus de concevoir et de développer des interfaces graphiques pour les différents produits médias, les sites web et les campagnes e-mailing, Randy œuvre dans la recherche et le développement de nouvelles solutions techniques web pour l’entreprise.

Consultez son profil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − 4 =

blog