Campagnes courriels

Loi C-28: Neuf bonnes pratiques pour optimiser vos campagnes courriels

Depuis le 1er juillet 2014, la Loi canadienne anti-pourriel (LCAP), aussi connue sous le nom de loi C-28, protège l’identité électronique des Canadiens en réglementant les envois de messages électroniques des entreprises. Le site du gouvernement canadien énonce clairement les renseignements que les entreprises doivent considérer pour se conformer adéquatement à la loi.

Profitons de la mise en place de la loi canadienne pour revoir et optimiser vos campagnes courriels. Il est possible de répertorier quelques trucs et astuces pour optimiser votre délivrabilité (c’est-à-dire si votre courriel se rend adéquatement dans la boîte courriel de vos destinataires) ainsi que votre taux d’ouverture (c’est-à-dire le nombre de destinataires qui prennent connaissance de votre courriel).

1) Personnalisez l’en-tête (pré-header) de votre courriel

Étape importante et souvent négligée, il s’avère essentiel d’ajouter un résumé pertinent de votre contenu dans le haut de votre courriel. Il est possible que cet énoncé apparaisse également à côté de l’objet dans certaines messageries, permettant ainsi au client d’avoir un aperçu rapide du contenu avant d’ouvrir votre courriel.

Parmi les éléments essentiels, on retrouve:

  • Une phrase simple et claire donnant envie au destinataire de consulter le courriel;
  • Un maximum de 40 caractères pour que le courriel soit affiché en entier;
  • Un complément d’information de l’objet du courriel, puisqu’il sera affiché à la suite de celui-ci.

Exemple :

Le courriel commence par une phrase résumée:

exemple header courriel

Aperçu du courriel dans la messagerie Gmail:

exemple aperçu dans gmail

2) Ajoutez un lien pour visualiser le courriel dans un navigateur

Il est possible de faciliter la consultation de votre courriel en ajoutant dans son en-tête (pré-header) un lien pour le consulter dans un navigateur. Cette pratique est essentielle, considérant que votre courriel peut être mal affiché ou vos images bloquées avec certaines messageries. La meilleure pratique est d’ajouter cette mention dans le haut de votre courriel, suivant votre phrase de résumé.

3) Adaptez votre contenu à l’offre que vous proposez

Pour un courriel publicitaire ou promotionnel, optez pour un élément graphique percutant et accrocheur.

Pour un courriel de nature informative, souvent sous forme d’infolettre, privilégiez la facilité de lecture et hiérarchisez votre contenu en rubrique facilement identifiable. Portez une attention particulière à la longueur de votre contenu: le contenu dense est ainsi à proscrire. Donnez envie au lecteur d’en savoir plus et n’hésitez pas à le rediriger vers votre site web.

Dans les deux cas, veillez à ce que l’information la plus importante de votre message ainsi que votre incitation au clic (call to action) se situe dans la première partie de votre courriel.

4) Misez sur un ratio adéquat entre les éléments textuels et visuels

Ratio texte vs image Il est fortement conseiller d’avoir un ratio de texte et d’images d’environ 50%. Si votre courriel contient plus de 50% d’images, votre courriel pourrait être considéré comme un pourriel.

5) Assurez-vous que votre courriel soit lisible, même si les images ne s’affichent pas

Pour certaines messageries, les images ne s’affichent pas automatiquement. Il s’avère donc essentiel d’élaborer votre courriel afin qu’il soit compréhensible, et ce, sans le téléchargement des images. Votre message doit être visible et les éléments visuels importants devraient être mis en texte. Dans l’intégration du contenu, il est fortement recommandé de ne pas négliger les textes alternatifs (Alt) associés à vos images et à vos boutons, car ils s’afficheront à leur place et permettront d’appuyer votre message.

6) Ajoutez un lien de désinscription

La loi anti-pourriel prévoit qu’un lien de désabonnement doit être facilement identifiable sur chaque courriel. Il est conseillé de le placer à la fin de votre courriel. En n’oubliant pas de mettre en évidence le lien cliquable, il est suggéré d’utiliser une phrase générique facilement reconnaissable du type «Si vous souhaitez vous désabonner et ne plus recevoir cette infolettre, cliquez ici».

7) Indiquez vos coordonnées

Vous devez être clairement identifiable et certaines informations doivent être obligatoirement indiquées dans votre courriel:

  • Votre nom, celui de votre entreprise ou bien le nom de toute autre personne au nom de laquelle vous envoyez le message;
  • Une adresse postale courante;
  • Un numéro de téléphone;
  • Une adresse électronique ou bien une adresse web.

Il est conseillé que ces informations soient intégrées au design de votre pied de page.

8) Testez votre courriel sur différents supports

Votre courriel s’affiche bien sur votre navigateur et sur votre boîte courriel. Cependant, qu’en est-il au niveau de votre client? Dépendant des navigateurs et des messageries utilisés en entreprise, il se peut que le code HTML de votre courriel et les propriétés basiques ne s’affichent pas convenablement chez votre client. Cette embuche risque de modifier complètement le design, la lisibilité et la compréhension de votre message. C’est pourquoi il est recommandé de tester votre courriel sur différents navigateurs et messageries avant de l’envoyer.

9) Adaptez votre courriel au mobile

De plus en plus, les courriels sont consultés sur les tablettes et les téléphones intelligents. En fait, plus de 40% des courriels sont consultés sur des appareils mobiles. Il serait dommage que votre courriel ne soit pas ou soit mal consulté, s’il n’est pas adapté aux appareils mobiles. La notion de design adapté (responsive design) se doit d’être considérée dans l’envoi de courriel.

Courriel responsive
2041
0

À propos de l’auteur

Randy Delpierre

Randy Delpierre

Concepteur multimédia et intégrateur web

Suivez-moi sur

Passionné de design et de nouvelles technologies, Randy Delpierre a poursuivi des études en communication et en publicité en France avant de se spécialiser dans le design web. Depuis 2013, Randy met son expertise et sa créativité au profit d’ACCEO, en occupant le double rôle de concepteur multimédia et intégrateur web.

Ses compétences en ergonomie, en référencement (SEO) et communication combinées à ses expériences au sein de différentes agences web et d’un important annonceur français, lui permettent d’avoir une vision marketing web globale et d’accompagner ACCEO dans sa constante recherche d’innovation. En plus de concevoir et de développer des interfaces graphiques pour les différents produits médias, les sites web et les campagnes e-mailing, Randy œuvre dans la recherche et le développement de nouvelles solutions techniques web pour l’entreprise.

Consultez son profil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 − 3 =

blog